Diagnostic énergétique : comment ça marche ?

Pour rénover votre habitation, il est nécessaire de réaliser un bilan thermique (étanchéité) de votre maison. Ce diagnostic passe en revu tous les aspects de votre logement afin de déterminer le moyen le plus à même à mettre en œuvre pour une rénovation énergétique. Ce bilan constitue la première étape dans le processus de rénovation qui débute par la visite d’un technicien thermicien. À l’aide d’équipement moderne, ce professionnel va analyser en détail votre habitation : isolation des fenêtres, isolation de la toiture et des murs, chauffage, etc.

La vérification de l’isolation thermique de votre habitat

isolation thermique

Bien souvent, cette vérification débute par l’isolation de la toiture de votre logement. C’est en effet au niveau des combles que se produisent les plus grosses perditions énergétiques. Ainsi la rénovation peut commencer par une simple réparation du toit, car il n’est pas rare que des tuiles se soient déplacées. La seconde étape, consiste en une isolation des combles, bien souvent par l’intérieur. Toutefois on voit de plus en plus se pratiquer des isolations par l’extérieur. Le système d’aération de votre habitation est également vérifié

L’isolation des fenêtres

Le diagnostic énergétique va permettre de déterminer si vos fenêtres sont étanches et si elles sont suffisamment performantes en termes d’isolation thermique. Dans le cas contraire, un double vitrage peut être recommandé.

L’isolation des sols et des cloisons

Après les fenêtres, c’est au tour des cloisons et des sols de passer par le diagnostic du technicien thermicien. Parfois, leur isolation peut considérablement être améliorée par le simple ajout d’une couche d’isolant ou le traitement d’infiltrations. Cette isolation des sols peut être le bon moment pour installer un chauffage par le sol, plus performant et surtout plus économe que les chauffages traditionnels.

Enfin, au travers de cet examen thermique, des solutions de recours aux énergies alternatives peuvent vous être proposées : énergie éolienne, photovoltaïque, ou encore puits canadien.