Mauvaise qualité de l’alimentation pour les personnes âgées dans les EHPAD

Une enquête menée par l’UFC-que choisir pointe du doigt la qualité alimentaire dans les Etablissements d’Hébergements pour Personnes Agées Dépendantes ou EHPAD. En effet, les résultats de l’enquête mettent en exergue des manquements et des insuffisances dans l’alimentation des personnes âgées pensionnaires de ces établissements. A partir des résultats de cette enquête, l’UFC-Que choisir veut que les parlementaires réagissent pour améliorer la qualité de l’alimentation et outre mesure, le sort des séniors pensionnaires des EHPAD. En effet l’UFC-Que choisir interpelle à ce que l’on se penche sur la réglementation de la qualité nutritionnelle mais aussi du rythme de distribution des repas servis dans ces établissements, sachant que la dénutrition touche près de 650000 individus, en France. Quels sont les constats issus de cette enquête ? Explications et précisions sur ce point.

Des horaires de repas raccourcis au bon vouloir de l’organisation du personnel

Sachant qu’une réglementation stricte dicte les horaires de repas dans les EHPAD, il a été constaté que ces horaires ne sont pas respectés par le personnel. En effet, dans certains cas, les horaires de distribution des repas ont été raccourcis. Les trois heures de durée minimale entre les repas ne sont pas respectées, et pour certains établissements où l’enquête a été effectuée, les repas peuvent commencer trop tôt, notamment les diners qui commençaient vers 18h dans certains établissements.

Certains établissements font des économies sur le repas en négligeant la nutrition des pensionnaires

Pour faire des économies, certains établissements diminuent carrément la qualité des repas proposés. Ce qui engendre un déséquilibre nutritionnel dans l’alimentation des personnes âgées résidents dans les EHPAD. Des pratiques comme la distribution de repas « industriels » au lieu de repas équilibrées ont été notamment constatées. Ce genre de pratique a des conséquences graves sur la nutrition ainsi que sur la santé des pensionnaires des EHPAD. Des cas de non continuité du suivi nutritionnel des séniors de ces établissements a aussi été constatée, à la suite de cette enquête.

Le sujet sur la qualité des repas ainsi que de la nutrition dans les EHPAD sera surement au cœur des prochains débats de l‘assemblée nationale, en attendant, les pensionnaires devront encore subir une vie dure dans ces établissements.

http://www.ehpad.com/