Peut-on considérer le poker comme un sport ?

L’une des caractéristiques principales du sport est l’élément athlétique. En effet, la réussite dans toute activité sportive nécessite d’avoir une excellente condition physique. Le poker est ordinairement défini comme étant un jeu de hasard qui nécessite des compétences réelles et surtout qui demande au joueur de rester assis à une table pendant plusieurs heures. A ce titre, peut-on considérer le poker comme un sport ?

Une activité qui sollicite plus l’aspect psychologique que l’aspect physique du joueur

Pour être un bon sportif, il est indispensable d’avoir une hygiène de vie irréprochable. Tout doit être contrôlé avec minutie, de la diététique aux petites habitudes alimentaires du quotidien. Les plus grands champions sportifs sont en effet des personnes très exigeantes en ce qui concerne leur hygiène de vie, dans le but de maintenir leur forme physique au point. Au contraire, on a déjà vu des joueurs remporter de grands tournois de poker après avoir passé une nuit de folie en discothèque. Par conséquent, quelle que soit sa condition physique, chaque participant à une table de poker a toutes ses chances de gagner. Ainsi, qu’il soit d’un âge avancé ou plus jeune, qu’il soit plus ou moins musclé ou qu’il ait une éventuelle surcharge de poids, ce qui compte chez le joueur de poker, ce n’est pas vraiment sa condition physique, même cela peut constituer un plus.

Des champions sportifs reconvertis dans le poker

Ce n’est pas un phénomène récent. Depuis toujours, d’anciens champions de sport ont tenté avec plus ou moins de succès leur reconversion dans le poker. Quand on considère d’anciens footballeurs comme Tony Cascarino, Thomas Brolin ou encore Vikash Dhorasoo qui sont devenus des joueurs de poker professionnels une fois leur retraite prise, on peut aisément trouver des similitudes entre le poker et le sport. En effet, la pratique du sport de haut niveau a permis à ces sportifs de développer des aptitudes indispensables pour réussir au poker telles qu’une forte capacité de concentration, la capacité à analyser les adversaires ainsi que l’esprit de compétition. Étant habitués à vivre des sensations fortes, ils ont ainsi un avantage certain sur les autres joueurs. Petite vidéo de Vikash en plein tournoi de poker.

Merci au site Inspecteurbonus pour avoir partager cet excellente vidéo sur son mur facebook.

Une discipline inclassable

Au sens étymologique du sport, le poker ne peut être considéré comme une activité sportive. Bien qu’il existe de nombreuses similitudes entre les deux disciplines, et eu égard à l’avantage qu’ont les sportifs de haut niveau sur les autres joueurs, le poker reste une discipline qu’on ne pourrait classer dans la catégorie des disciplines sportives. Toutefois, une importante campagne de lobbying est menée actuellement, visant à inscrire le poker aux prochains Jeux olympiques comme sport de démonstration. De même, le poker figure désormais au rang des sports officiels au Brésil et est inscrit dans la catégorie de sport intellectuel. La Russie quant à elle avait été le pionnier de cette reconnaissance officielle du poker comme sport en 2007, mais elle a fini par se rétracter en juillet 2009, prétextant que la décision avait été une erreur. Le poker est donc en bonne voie pour figurer parmi les disciplines sportives pratiquées dans les tournois de renom comme le prochain championnat du monde des sports intellectuels et jeux d’adresse en 2016.