Tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance habitation

Tout le monde a tendance à penser que l’assurance d’un bien immobilier est obligatoire, non, elle est facultative. Et pourtant, elle est très utile pour anticiper les éventuels dégâts qui peuvent être occasionnés dans le futur. Elle a sa raison d’être pour assurer la protection d’un patrimoine immobilier contre les risques et les accidents.

Contrat assurance habitation, ce que la loi dit

Le contrat d’assurance habitation doit être parfaitement clair, lisible, compris et signé par l’assuré. Les différentes clauses d’application et d‘exclusion doivent être mentionnées noir sur blanc. Les articles L.112-3 et L.112-4 du Code des Assurances mentionnent qu’elles ne sont pas applicables, dans le cas contraire. On doit aussi y trouver les garanties, le montant des franchises et la date d’échéance. L’assuré doit avoir pris connaissance des conditions générales, en même temps que la proposition d’assurance, avant la signature du contrat. L’assuré doit se donner le temps de les étudier dans les moindres détails, avant de se faire contractualiser.

Les principales garanties prises en charge

Les risques couverts par une police d’assurance varient d’une assurance à une autre. Les formules de base tournent autour de la garantie responsabilité civile, la garantie incendie, le dégât des eaux, le vol, le bris de glaces, les actes de vandalisme et les catastrophes naturelles. Si tous ces risques sont couverts, l’indemnisation proprement dite dépendra des conditions de l’incident. Pour être sûr d’être indemnisé, il faut connaître et comprendre les différentes clauses d’exclusion. Ainsi, il faut être vigilant et prudent par rapport à toutes les conditions d’exclusion mentionnées dans le contrat. Le pire étant à éviter : victime d’accident ou d’incident sans bénéficier d’indemnisation. D’autres garanties sont en options comme le rééquipement à neuf pour proposer l’indemnisation de l’électroménager selon la valeur d’achat. On peut également citer la garantie « congélateur » pour indemniser son contenu en cas de coupure d’électricité, soit perte de tous les aliments. La garantie « dommages électriques » sert à couvrir les dommages subis par les équipements comme les téléviseurs ou ordinateurs. D’autres options peuvent encore être proposées par l’assureur, il suffit de comparer les offres et de trouver celle qui convient le mieux. D’ailleurs, la comparaison permet aussi de bénéficier des meilleurs prix, pour les mêmes prestations proposées, voire plus. En termes d’assurance, il ne faut guère se précipiter, c’est une charge fixe qu’on doit payer mensuellement qu’il ne faut pas du tout la négliger.